Gestion des déchets – Environnement

Nous attirons votre attention : les cartons et encombrants sont à porter à la déchetterie. La déchetterie du Pays de l’Herbasse se trouve en zone industrielle (ZA les Sables) à Saint Donat sur l’Herbasse.

Horaires d’ouverture de la déchetterie intercommunale :

Depuis Mai 2015, Du lundi au samedi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

image5

Déclaration annuelle de ruches : Du 1er septembre au 31 décembre

La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout apiculteur, dès la première colonie d’abeilles détenue.

Elle participe à :

La gestion sanitaire des colonies d’abeilles,
La connaissance de l’évolution du cheptel apicole,
La mobilisation d’aides européennes pour la filière apicole française,

Elle doit être réalisée chaque année, entre le 1er septembre et le 31 décembre.

Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation.

Une procédure simplifiée de déclaration en ligne a été mise en place sur le site :

http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/

En cas de besoin, contactez le service d’assistance aux déclarants :
Mail : assistance.declaration.ruches@agriculture.gouv.fr
Téléphone : 01 49 55 82 22

A NOTER : pour les nouveaux apiculteurs ou les apiculteurs souhaitant obtenir un récépissé de déclaration actualisé, il est possible de réaliser une déclaration hors période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 Août 2017. Cette démarche ne dispense cependant pas de la déclaration annuelle de ruches (à réaliser obligatoirement entre le 1er septembre et le 31 décembre 2017)

Retour d’experience ” zero phyto dans les communes”

Des élus et agents techniques en visite à Bren

Le Syndicat d’Eau Potable Valloire Galaure accompagne les communes du Nord de la Drôme dans la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires (=pesticides). 13 communes (Andancette, Beausemblant, Chateauneuf de Galaure, Epinouze, Lapeyrouse Mornay, Laveyron, Lens Lestang, Manthes, Mureils, Saint-Avit, Saint-Barthelemy-de-Vals, Saint-Martin-d’Aout et Saint-Uze) se sont d’ailleurs engagées dans des plans de désherbage par l’intermédiaire du bureau d’études Urban & Sens. Ces plans permettent de définir quelles sont les stratégies à adopter dans chaque espace de la commune pour ne plus utiliser de produit phytosanitaire. Le cimetière est souvent le secteur le plus délicat à entretenir sans produit phytosanitaire car, culturellement, nous ne tolérons pas la présence d’herbe. Contrairement à d’autres pays, les cimetières sont considérés en France comme des espaces qui doivent restés très minérales où la nature n’a pas sa place. L’arrêt des produits phytosanitaires dans ces espaces oblige les communes à trouver de nouveaux outils techniques et à faire évoluer chez les habitants la notion de propreté de ces espaces.

Afin de montrer aux élus et agents qu’il est possible d’avoir un cimetière géré sans produit phytosanitaire et sans plainte des habitants, le Syndicat d’Eau Potable Valloire Galaure a invité les communes au cimetière de Bren puisque la commune est engagée dans le zéro phyto.

Pour entretenir le cimetière sans produit phytosanitaire, il a été ensemencé avec un mélange de gazon spécifique appelé « terre/pierre » qui pousse sur du gravier pour moins de 100€. La tonte se fait environ toutes les 3 semaines avec un passage de réciprocateur en bordure de tombe (sorte de débroussailleuse équipée de 2 lames en acier tournant en sens contraire) qui permet de ne faire aucune projection de gravier sur les tombes et passants. Le cimetière étant bien organisé (pas d’obstacle, tombes alignées et sans espace intermédiaire) l’entretien du cimetière par l’agent prend peu de temps. Pour gagner encore plus de temps, il existe également des gazons à pousse lente plus chers mais qui ne nécessitent que 2-3 tontes par an.

getv3

COLLECTIVITÉS : SENSIBILISATION À LA RÉDUCTION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

Réduire les désherbants : Série de 5 clips vidéos pour sensibiliser les habitants à plus de végétation spontanée

5 vidéos = 5 thèmes différents abordés :

 [Désherber autrement->https://youtu.be/rz-NxGpPQF0?list=PLDbFwge5896jA8cC2m-mxVuxQLRLDYf8i]

 [ Des couvre-sol pour empêcher l’herbe de pousser->https://youtu.be/00vhrvnIJgc?list=PLDbFwge5896jA8cC2m-mxVuxQLRLDYf8i]

 [Enherber des surfaces sablées->https://youtu.be/ca1ZItbCgD4?list=PLDbFwge5896jA8cC2m-mxVuxQLRLDYf8i]

 [Bien vivre avec la végétation spontanée->https://youtu.be/2wdPTmyuRjU?list=PLDbFwge5896jA8cC2m-mxVuxQLRLDYf8i]

 L[a gestion différenciée des espaces publics->https://youtu.be/NUuDWoev5uI?list=PLDbFwge5896jA8cC2m-mxVuxQLRLDYf8i]

Ces clips sont à votre disposition gratuitement sur la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils ont été réalisés avec l’appui financier de l’ONEMA, par les crédits issus de la redevance pour pollution attribués au financement du plan ECOPHYTO.

Nouveaux conteneurs à la déchetterie

La Communauté de communes de l’Herbasse soutient la Recyclerie Nouvelle R en mettant à disposition dès Avril 2016 deux nouveaux conteneurs de réemploi en déchetterie.
Les objets en bon état que vous déposerez seront collectés par des associations qui leur donneront une seconde vie tout en créant des emplois et de l’activité.
Soyons vigilant sur le tri ! déposez dans le premier conteneur réemploi vos meubles, jouets, électroménager, livres et matériaux et vos vêtements dans le conteneur textiles.

nouveaux-conteneurs-a-la-dechetterie
nouveaux-conteneurs-a-la-dechetterie

LE FRELON ASIATIQUE, VESPA VELUTINA


Depuis son introduction en France en 2004, la population de frelons asiatiques poursuit progressivement son installation dans le pays. Ce phénomène est source de difficultés, en particulier au niveau de l’apiculture.
En effet, il représente une menace pour différents insectes, dont il est le prédateur et notamment pour l’abeille domestique. Les ruchers sont pour lui une très
bonne ressource alimentaire, surtout en fin d’été et durant l’automne, lorsque la colonie de frelon est en plein développement.

Il a ainsi une action :

 directe sur les colonies : du fait de la prédation et du stress qu’il occasionne en étant présent devant la ruche),

 et indirecte : du fait de la diminution de la fréquence des sorties voire de l’arrêt de butinage qui engendrent un affaiblissement des colonies pouvant aller jusqu’à de la mortalité. Les conséquences économiques sur l’apiculture sont donc importantes.

La prédation exercée par le Frelon asiatique concerne non seulement l’abeille domestique mais plus largement tous les insectes, ce qui met potentiellement en danger un certain nombre d’espèces dites sensibles et porte atteinte à la biodiversité de son environnement. Dans la région Rhône-Alpes, pour la saison 2015, 76 nids ont été découverts (49 en Ardèche, 24 dans la Drôme, 2
en Isère et 1 dans la Loire). Des individus ont également été observés dans l’Ain et le Rhône, sans que les nids aient été retrouvés. Le climat rhônalpin est peu
favorable à l’implantation du ravageur et sa progression sur la région est relativement lente.

La lutte contre le frelon asiatique étant d’autant plus efficace qu’elle est précoce dans sa phase d’installation,un dispositif régional de surveillance et de lutte, assuré conjointement par l’Organisme à Vocation Sanitaire animal et végétal (FRGDSi et FREDONii) a donc été mis en place et décliné au niveau départemental. Ainsi, au sein de chaque département, un réseau de référents est
réparti sur le territoire.

Leur rôle est :

 De confirmer la présence du frelon asiatique suite aux signalements de cas,

 De rechercher les nids en organisant des prospections locales à l’aide de bénévoles,

 D’informer les animateurs départementaux, le maire et les apiculteurs,

 D’accompagner le maire ou le propriétaire du terrain pour la destruction, vérifiant par la même occasion sa conformité.

A ce jour, aucun dispositif de piégeage sélectif et efficace n’ayant encore été mis au point, la lutte passe essentiellement par la destruction des nids, au cours de
l’été et de l’automne, avant la sortie des fondatrices (qui a lieu à la fin de l’automne). Elle contribue ainsi à maintenir la population de frelons asiatiques à un
niveau acceptable et à garantir la sécurité des populations. A ce titre, il est important de souligner que la majorité des nids est sans danger pour l’homme, sauf cas particuliers de nids construits trop bas ou occasionnant une gêne notable et nécessitant une sécurisation du site et une destruction immédiates.

En 2016, une campagne de communication est mise en place, et pour la deuxième année consécutive, afin de sensibiliser le grand public sur la menace que
représente l’installation du frelon asiatique dans notrerégion.

Elle comprend :

 Une affiche, envoyée à toutes les mairies rhônalpines et indiquant les coordonnées des intervenants à contacter afin de signaler un cas de frelon asiatiqueiii. En cas de doute, il est possible de prendre une photo du nid ou de l’individu suspecté et de l’envoyer par mail, via les coordonnées affichées.

 Des fiches techniques, disponibles sur le site de la FREDON (www.fredonra.com) et offrant des informations complémentaires sur cet insecte.
Merci de votre contribution au signalement de nouveaux cas éventuels et soyez attentifs !

Dr Prémila CONSTANTIN
Vétérinaire pour la section apicole
GDS Rhône-Alpes

i FRGDS : Fédération Régionale des Groupements de
Défense Sanitaire
ii FREDON : Fédération Régionale de Défense contre les
Organismes Nuisibles
iii Ce réseau de surveillance est dédié exclusivement au frelon asiatique, espèce exotique invasive. Pour la gestion de nids de guêpes ou de frelons communs, merci de contacter un désinsectiseur professionnel.

frelon-asiatique

Retour sur les journées de l’environnement

Les journées environnement des 17 et 18 juin 2016

Durant l’année scolaire 2015/2016, pour la 5 ème année consécutive, la Communauté de communes du Pays de l’Herbasse a proposé aux établissements scolaires maternelles et élémentaires du bassin versant de l’Herbasse (de Montrigaud à Beaumont-Monteux/Granges- les-Beaumont), une campagne de sensibilisation sur les milieux aquatiques et sur leur gestion. 529 élèves y ont participé.
En parallèle, 79 enfants ont bénéficié d’interventions en milieu scolaire sur le tri et le recyclage des déchets, animées par le SYTRAD (Syndicat de TRaitement des Déchets Ardèche-Drôme).
Le vendredi 17 juin, la communauté de communes a invité l’ensemble des classes ayant participé aux 2 programmes de sensibilisation (milieux aquatiques et déchets) à venir sur le site de Champos afin de participer à différents ateliers portant sur des thématiques environnementales. 474 élèves ont pu profiter de cette journée et découvrir :

? une grande maquette du bassin versant de l’Herbasse, réalisée avec l’aide d’écoles du

territoire dans le cadre des TAP,

? les étapes de formation du compost,

? les outils pédagogiques sur le tri et sur la longue vie des déchets,

? le fonctionnement d’une station d’épuration,

? mais aussi l’ensemble des créations des différentes écoles réalisées dans le cadre des programmes de sensibilisation scolaire.

Le samedi 18 juin, la manifestation était ouverte à tous les publics. Près de 250 personnes sont venues à la rencontre des animateurs de la journée et prendre part à un programme encore plus étoffé que la veille : présentation des techniques de jardinage au naturel, fabrication de nichoirs,aquarium avec les poissons de l’Herbasse, démonstrations de désherbage thermique et mécanique,circuit de visite sur le terrain à la découverte de la rivière et des actions mises en place pour la gérer.